Accueil Les Réalisateurs Les Films Les Acteurs Les Actrices

LE BOULET

 

 

 

Comédie de 2001 durée 107'

 

Réalisation de Alain BERBERIAN et Frédéric FORESTIER

Scénario de Thomas LANGMANN, Matt ALEXANDER,

Dominique MEZERETTE et Manuel DELLIEZ

Directeurs de la photographie Jean-Pierre SAUVAIRE,

Christophe Paturange, Vincent Mathias et Manuel Teran

Musique de Jean-Louis VIALE et Robert BASARTE

Montage de Philippe Bourgueil

 

avec

Gérard LANVIN

Benoît Poelvoorde

José GARCIA

Stomy BUGSY

Jean BENGUIGUI

Gérard DARMON

Rossy DE PALMA

Jamel DEBBOUZE

Thomas LANGMANN

Omar Sy

Michel CREMADÈS

Ludovic Berthillot

Marco PRINCE

Renaud Rutten

Khalid Maadour

Cédric Brenner

Nicolas Koretzky

Elef Zack

Mohammed Debbouze

Dominique Daguier

Aline Chaud

Thierry Bois

Fabrice Deville

Jérôme Keen

Constantine Attia

Frédéric Merlo

Djimon HOUNSOU

Gary TIPLADY

 

Sortie le 10 avril 2002

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 Résumé

 Caïd charismatique, Moltès reste calme face à la stupidité de Reggio, son gardien de prison. Mais le jour où après une dispute Pauline, la femme de Reggio, part dispenser des soins sur le Rallye du désert, Moltès apprend qu’il a gagné 15 millions au Loto. Depuis sept ans, Reggio valide immuablement la même grille pour le taulard.

 S’apercevant de l’absence du maton, Moltès, décidé à récupérer son bien, s’évade et échappe à l’inspecteur Youssouf, grâce à Kowalski, son ami de toujours. Trouvant Reggio la tête dans le four, désespéré par le départ de Pauline avec le ticket gagnant, Moltès comprend vite que le pauvre bougre n’a rien d’un voleur et l’entraîne en Afrique.

 Le tandem mal assorti n’est pas le seul à se rendre à Bamako. Depuis que Moltès a abattu son frère, le Turc, un fou furieux armé jusqu’aux dents, veut lui faire la peau. Accompagné du Meg, un colosse aux dents d’or, le Turc tue Kowalski puis se met à la poursuite de Moltès. Celui-ci, entravé par Reggio, « véritable boulet », celui-ci peine à rejoindre Pauline.

 Lorsque Reggio lui confie qu’il rêve d’un camping-car, Moltès s’engage à le lui offrir, dès qu’ils auront l’argent. Échappant à des Maliens envoyés par le Turc, à la soif, enfin à des Touaregs adeptes du troc, ils joignent enfin Pauline au téléphone et apprennent que non seulement le ticket de loto est dans le sac que Reggio a dû céder aux bédouins, mais que le Turc la tient en otage et ne la relâchera qu’en échange du billet. Le ticket récupéré, le duo s’installe par hasard dans le même hôtel que le Turc.

 Celui-ci neutralise les Maliens venus régler leurs comptes. Pauline, qui n’est pas une faible femme, échappe à son kidnappeur et contribue à la victoire de Reggio et Moltès, pourtant en mauvaise posture. Après s’être débarrassé de Saddam, à qui Reggio avait bêtement parlé du pactole, du Turc et de son impressionnant acolyte, Moltès donne le ticket à son ami avant d’être de nouveau jeté au cachot par l’inspecteur Youssouf. Son rêve concrétisé, Reggio engage des mercenaires et délivre Moltès. Malheureusement, tout l’argent servira à payer ces hommes très très très nombreux…