Accueil Les Réalisateurs Les Films Les Acteurs Les Actrices

FAUX ET USAGE DE FAUX

 

 

Drame de 1990

 

Réalisation, scénario et dialogues de Laurent HEYNEMANN

D'après l'œuvre de Paul PAVLOWITCH

Co-scénaristes et co-dialoguistes Jean-Marc ROBERTS et Christel EGAL

Directeur de la photographie Robert ALAZRAKI

Musique de Philippe SARDE

 

avec

Philippe NOIRET

Robin RENUCCI

Monique CHAUMETTE

Jean-Claude BRIALY

François PERROT

Caroline SILHOL

Jean-Pierre SENTIER

France ANGLADE

Maher Kamoun

Gerald Laroche

Michel Vuillermoz

Jeanne Marine

Albert Simono

Noël SIMSOLO

François Borysse

Claude DUNETON

Philippe MORIER-GENOUD

Sylvie Flepp

Marc Betton

Didier Rousset

Lise Thoresen

Viviane Blassel

Colette Charbonneau

Isabelle Maltese

Béatrice Houplain

Jean-Jacques Le Vessier

Yves KERBOUL

Laure KILLING

Bernard PIVOT

 

 Sortie le 22 août 1990

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 Résumé

 Après un passage à l'émission télévisée " Apostrophes ", le célèbre écrivain Anatole Hirsch manifeste à son " neveu " Martin, sa lassitude d'être un auteur dont les ouvrages se vendent mais ne sont pas lus. Voulant être lu pour lui-même, il publie son dernier roman sous le pseudonyme d'Émile Arthus. Pour donner un visage à ce nom, il demande à Martin de l'incarner. Un accord est même signé, devant Maître Jeanne, tandis qu'il leur faut veiller à supprimer du manuscrit certains détails trop caractéristiques du style de Hirsch.

 La publication des " Voisins du zéro " mystifie tout le monde à l'exception d'une journaliste, Jacqueline Ségur, qui veut s'assurer de l'existence du jeune auteur en l'interviewant. La rencontre à Copenhague, est arrangée par la directrice des éditions Décembre, Gisèle Laumière. Mais les doutes de Jacqueline Ségur se muent en conviction après l'attribution du Prix Goncourt aux " Voisins du zéro". Elle rejoint dans sa retraite Hirsch pour lui dire. sans trahir leur amitié, qu'elle n'est pas dupe, car Hirsch a déjà été lauréat du Goncourt en 1972, et ce prix ne peut être attribué qu'une seule fois à un auteur.

 Parait un nouveau livre. " Défaut d'origine ", autobiographie toujours signée Émile Arthus. Le prétendu auteur tout comme l'auteur véritable, tous deux héros du récit. n'y sont pas ménagés. La situation devient difficile à assumer pour Martin, qui accepte pourtant une nouvelle fois.

 La critique assassine l'ouvrage, qui ne se vend pas. Martin, quitté par sa femme Sylvie, lasse de ce jeu. veut tout révéler. Après un affrontement verbal, Hirsch lui fait promettre de n'en rien faire avant sa mort. Quelque temps plus tard, un lundi soir, on apprend qu'il s'est suicidé.