Accueil Les Réalisateurs Les Films Les Acteurs Les Actrices

LE NOMBRIL DU MONDE

 

   

 

Comédie de 1992

 

Réalisation, scénario et Dialogues de Ariel ZEITOUN

Participation à l'adaptation Brigitte COSCAS

Directeur de la photographie Eric GAUTIER

Musique de Goran BREGOVIC

Montage de Hugues Darmois

 

avec

Michel BOUJENAH

Delphine FOREST

Marie-José NAT

Roger HANIN

Olivier SITRUK

Bruno TODESCHINI

Thomas LANGMANN

Souad AMIDOU

Jean-Marie WINLING

Hichem ROSTOM

Nozha Khouadra

Mustapha ADOUANI

Natacha AMAL

Marc Saez

Victor HAÏM

Michael COHEN

David Liscia

 

 Sortie le 24 novembre 1993

Résumé

Se comptant au rang de ceux à qui Dieu n'a pas tout donné, Bajou est résolu à devenir quelqu'un coûte que coûte. Quittant son bled natal du sud de la Tunisie avec son cousin Marcel, il gagne la capitale, Tunis, et s'y fait embaucher comme comptable chez un important minotier, Chatel.

 Prêt à tout, il trahit son patron et l'évince. La guerre éclate entre la France et l'Allemagne en 1939. Et bientôt — stupeur ! — les Allemands entrent dans Tunis. À la libération de la ville, Bajou retrouve Habiba, fille d'un notable du village, Scali, et décide qu'elle sera son épouse. Scali refuse d'abord puis, mu par l'intérêt — il est ruiné et Bajou est riche — oblige sa fille à se soumettre.

 Autrefois humilié par Scali pour qui il travaillait avec Oumi, sa mère, Bajou savoure sa revanche. Le soir des noces, il abuse sans ménagement de son droit envers Habiba. Celle-ci était fiancée à Edmond, et les deux amants se revoient régulièrement, en cachette, jusqu'au jour où le jeune homme disparaît et laisse un mot ou il affirme sa décision de ne plus jamais revenir, ne supportant pas qu'elle soit à un autre.

 Désespérée, Habiba ôte la vie à l'enfant qu'elle portait. Bajou se résigne à n'être pas aimé d'elle. Pourtant, au fil des ans, ils auront plusieurs enfants ensemble. De retour d'un voyage à New York avec Marcel, Bajou apprend la mort de sa mère. Son entreprise périclite, mal gérée par Marcel, qui se suicide. Habiba se sacrifie auprès du banquier Hadjej, qui retire sa plainte.

 Tandis que la Tunisie acquiert son indépendance, Edmond revient et apprend à Habiba que son départ précédent fut provoqué par un chantage de Bajou. Tant de bassesses accumulées ulcèrent et révoltent Habiba, qui décide de quitter cet époux monstrueux. Mais, au moment d'embarquer pour la France sous la pression des événements, elle revient, imposant ainsi sa vérité et son choix.