Accueil Les Réalisateurs Les Films Les Acteurs Les Actrices

SELECT HÔTEL

 

 

Drame de 1995 durée 85' Couleur

 

Réalisation et scénario et dialogues de Laurent BOUHNIK

Directeur de la photographie Gilles HENRY

Musique de Jérôme Coullet

Montage de Clémence Bielov et Jacqueline Mariani

Costumes de Isabelle Millet

Ingénieur du son Patrice Mendez

 

avec

Julie GAYET

Jean-Michel FETE

Philippe Duquesne

Sophie Zuber

Philippe Collin

Jacques Bondoux

Patrick Tessari

Marc ANDRÉONI

Bonnafet Tarbouriech

Catherine Giron

Sabine BAIL

Michel GONDOIN

Serge BLUMENTAL

Kamel Abdeli

Franck Bussi

Éric AUBRAHN

Emmanuelle ROZÈS

 

 Sortie le 19 février 1997

Résumé

 À en croire son réceptionniste, le Sélect Hôtel, " c'est un peu la 4e dimension, à la Spielberg " ! Cet établissement miteux, proche de la place Clichy, accueille en effet une humanité souffrante et désespérée, tout un peuple de l'ombre et de la nuit. Chômeurs, S.D.F., prostituées, drogués, travestis, petits délinquants y trouvent un refuge précaire où panser les plaies de la solitude et de la misère.

 Nathalie (" Nat ") et son frère Christophe (" Tof ") y échappent, fût-ce brièvement, à l'enfer de la déchéance et de la violence qui sert de cadre à leur quotidien. Droguée, Nat se prostitue; Denis, son souteneur et amant, lui trouve des " clients ", la frappe lorsqu'elle se montre rétive, la fournit en " coke". C'est lui qui paie la chambre lorsque le frère et la sœur sont menacés d'expulsion.

 Tof, quant à lui, chérit Nat, la protège, la console, l'aide à survivre. Mais il ne peut que prendre dans ses bras son corps meurtri lorsque des dealers l'ont rouée de coups après lui avoir volé les quelques billets gagnés à satisfaire, à la sauvette, les exigences sexuelles de " clients " dragués dans la rue.

 Un jour, Tof veut acheter des chaussures à Nat; Pierre, le cordonnier, le menace d'une barre de fer et il doit battre en retraite, entraîné par sa sœur hors de la boutique. Il y revient quelques jours plus tard, armé cette fois; il vide la caisse et humilie le boutiquier. Mais celui-ci a désormais dans son portefeuille, tel un avis de recherche, la photo de son agresseur, qu'a filmé la vidéo de surveillance. Il compte sans doute se venger mais, déboussolé par la perte de ses repères moraux et familiaux - sa femme, infirmière, est en grève, sa fille est lesbienne - il éprouve une étrange fascination pour le monde auquel appartiennent Tof et Nat.

 Ayant reconnu Nat dans la rue, Pierre la suit dans sa dérive, de dealers en " clients ", au bout de la nuit du Paris de la marginalité et du vice. Il l'aborde, prend rendez-vous au Select. À son arrivée, il y trouve une partouze, à laquelle participent Lydie, le travesti, et Nat. Il accompagne celle-ci en boîte, danse, boit et se drogue. Il passe la nuit avec elle. Au matin, fouillant son portefeuille pour y prendre l'argent, Nat y découvre la photo de Tof. Aussitôt, elle jette dehors un Pierre presque inconscient. Denis, menacé de mort par Tof, qui a découvert que le mac livrait le corps de sa sœur à un gynécologue pervers, a juré de se venger.

 L'occasion se présente très vite lorsque Tof vient livrer de la coke à un dealer qui n'est autre que Denis. C'est Clémentine, une copine de Tof, qui annonce à Nat la mort de son frère. Anéantie, Nat se réfugie dans la chambre de Lydie où, bientôt, la rejoint Marcel, un chômeur à demi fou, qui la tue. Pierre, avec l'aide de Lydie, enterre son cadavre dans un terrain vague. Le trou est trop petit et il faut y faire entrer le corps à coups de pierre. Qu'importe ! Nat a cessé de souffrir et, dans la mort, a rejoint Tof, le seul être qui l'ait jamais aimée.