Accueil Les Réalisateurs Les Films Les Acteurs Les Actrices

LA VRAIE VIE DES PROFS

 

 

Comédie de 2012 durée 100' Couleur

 

Réalisation de Emmanuel Klotz et Albert Pereira-Lazaro

Scénario et dialogues de Emmanuel Klotz

Co-scénariste Alexandre Jardin

Directeur de la photographie Julien Bureau

Musique de Elio Antony

Montage de Stéphane Couturier

Décors de Olivier Seiler

Costumes de Nathalie de Belleval

Ingénieur du son Antoine Mazan

 

avec

Emir Seghir

Lucien Jean-Baptiste

Audrey Fleurot

Laurent Fernandez

Catherine Hosmalin

Vincent Desagnat

David Faure

Franck Adrien

Stéphanie Fatout

Franck Libert

François-Dominique Blin

Majid Berhila

Sami Bouzid

Maëva Arnoux

Enzo Vallejos-Celotto

Victoire Poupon

Oussama Abbassa

Jessica Errero

Paula Carvalho

Julien Grossi

Catherine Sparta

Mouloud Belaïdi

 

Sortie le 20 février 2013

 

 

 

 

 

Résumé

 L'insipide journal du collège Emile Zola, à Marseille, vaut à ses rédacteurs - une bande d'élèves de cinquième - une réputation de toutous et de bolos. Lorsqu'Albert et JM, deux lascars du collège, sont contraints par le directeur de rejoindre l'atelier journal en guise de punition et de leçon de civisme, c'est l'humiliation suprême.

 Passé le choc des cultures, bons élèves et lascars vont très vite s'accorder autour d'une "pure idée" : transformer le journal en un site Internet sur la vie privée de leurs profs, un "Closer" du collège. Avide de gloire et de reconnaissance, leur chef Albert est prêt à percer tous les secrets des adultes. Et même à fouiller dans leurs poubelles ! Avec Jean-Mohammed - secrètement amoureux de Sissi -, Juju la fille de prof complice et le petit Mousse - leur mascotte fan de technologie -, ils se lancent dans des enquêtes secrètes et ébouriffantes.

 L'invraisemblable sera sur leur chemin : bikers poilus et poursuites à vélo, caïds belliqueux, club infernal, douches inespérées et professeurs sur le qui-vive, cactus douloureux et ... parents traumatisés. Ils oseront tout et se confronteront à l'incohérence réjouissante des adultes ! Mais... jusqu'où ?