Accueil Les Réalisateurs Les Films Les Acteurs Les Actrices

NOUVELLE VAGUE

 

   

 

Comédie dramatique de 1989

 

Réalisation et scénario de Jean-Luc GODARD

Directeur de la photographie William LUBTCHANSKY

Ingénieurs du son Pierre-Alain Besse, Henri Morelle et François Musy

 

avec

Alain DELON

Roland AMSTUTZ

Laurence COTE

Jacques DACQMINE

Steve Suissa

Christophe ODENT

Raphaël DELPARD

Joseph LISBONA

Joe Sheridan

Cécile Reigher

François Germond

Véronique Müller

Violaine Barret

Domiziana GIORDANO

Laurence GUERRE

Laure KILLING

Maria Pitarresi

Hubert Ravel

Jacques VIALLETTE

 

 Sortie le 23 mai 1990

 Résumé

 Comtesse italienne, héritière d'industries, la belle Elena Torlato-Favrini renverse un homme en voiture. Elle le secoure, lui fait voir son usine, visitée ce jour-là par un secrétaire d'Etat, puis l'héberge dans sa luxueuse demeure. Il devient l'amant de cette femme altière avec qui, dit on dans son entourage, aucun homme n'a jamais été à la hauteur. Sans doute cherche-t-elle à être vaincue à ses propres yeux, elle qui vit au cœur de ce monde de la haute bourgeoisie d'affaires, avec ses lois implacables, ses ramifications, ses prises de participation où ceux qui, par exemple n'ont que 3 % d'actions n'ont pas droit au chapitre, avec ses hiérarchies où le personnel de service doit apprendre à servir autant qu'à détester.

 L'homme, Roger Lennox faible, mou, lointain, conduit Elena, par son attitude, à se détacher de ses affaires. Arrive l'été. Au cours d'une promenade en bateau, il clame ne pas savoir nager. Elle le pousse à l'eau, et ne fait rien pour l'aider. Il se noie.

 Pour elle, la vie reprend, comme avant avec le cours du dollar... Surprise Lennox réapparaît. Il en est en tout cas le sosie. Il dit être le frère du défunt et avoir assisté à sa noyade. Il fait planer la menace du scandale. Tout à l'opposé de Roger, Richard Lennox est décidé, sûr de lui, conquérant.

 Richard n'est-il pas Roger ? "Je est un autre", a écrit Rimbaud. Il prend une part de plus en plus active aux décisions de l'entreprise, tandis qu'il est question d'une fabuleuse découverte technologique qu'aurait faite le père d'Elena tandis encore qu'un avion privé ramène de Beyrouth " La maja desnuda " de Goya, échangée comme une simple marchandise.

 Elena se repose sur Richard, qui est devenu son amant Nouvel été. Promenade en bateau. Cette fois, c'est elle qui manque se noyer, et lui qui la sauve, "Tout cela ils avaient l'impression de l'avoir déjà vécu". Elena fait ses adieux a son personnel domestique, Jules le jardinier et les autres, "Consumatum est".